English version
Accueil

EZ-TKO

Easy True Count KO

 

Introduction

Le système KO est décrit dans le livre "Knock-Out Blackjack" de Olaf Vancura et Ken Fuchs.
Il est aussi performant que le HiLo mais beaucoup plus facile à mettre en œuvre.
Pour une variante simple, le REKO, voyez l'excellent livre de Norman Wattenberger, "
Modern Blackjack", en anglais mais en ligne et gratuit.
Ou, pour un résumé
https://www.qfit.com/rekostrategy.htm

Le KO manque des opportunités tôt dans le sabot ou provoque quelques mises excessives en fin de sabot.

Le TKO (True Count KO) règle ce problème en déterminant un avantage indépendamment de la profondeur dans le sabot.
Comme avec le HiLo mais aussi comme avec le HiLo, au prix de calculs en cours de jeu.
Pour rappel, la formule classique, fonction du RC et de la profondeur :
TKO=(RC-IRC-4*P)/R

P = Jeux joués (vus)
R = Jeux restants (non vus)
IRC = Initial Running Count (compte courant initial)
RC = Running Count (compte courant)


Brett Harris a réduit drastiquement la formule lorsque l'IRC est le nombre total de jeux multiplié par -4 (-24 pour 6 jeux)
TKO=RC/R + 4

Le système EZ-TKO, inspiré par Roger (!) Harris supprime totalement les calculs "à la volée" et  se rapproche de celui proposé dans "The Color of Blackjack" par Daniel Davrot.

Principe

Le pivot est le RC pour lequel l'avantage du joueur est constant quelle que soit la profondeur dans le sabot.
Pour le KO, il est égal à IRC+4*N où N est le nombre total de jeux.

La clé courante commence à mi-chemin entre votre IRC et votre pivot soit
IRC+2*N
Elle augmente de 2 pour chaque jeu vu.

Par exemple, pour 6 jeux, si votre IRC est de 0, votre pivot est à +24 et votre clé courante commence à +12 et devient après :

 1 jeu
14
 2 jeux
16
 3 jeux
18
 4 jeux
20
 5 jeux
22

Si vous pouvez estimer les demi-jeux, ajoutez un pour le demi-jeu.

Votre clé courante est équivalente à un TKO ou un HiLo de +2, soit environ 0.5% d'avantage pour des règles "classiques".

Stratégie de mises

Vous misez :

Stratégie de jeu

Vous utilisez la stratégie du KO ou du REKO